Rapport de la cérémonie d’ouverture de l’atelier du ROFAF sur « Utilisation stratégique des Technologies de l’Information et de la Communication et des nouveaux médias appliquée à la recherche de financements ».

Lundi, 12 Août 2013 11:12
Imprimer

Le ROFAF, dans le cadre de son programme Ressources pour les Femmes, a initié une série de formation sur le thème « Utilisation stratégique des Technologies de l’Information et de la Communication et des nouveaux médias appliquée à la recherche de financements ». C’est l’espace numérique de la Médiathèque Jean Paul II de Lomé qui a abrité ce mardi 06 août 2013,  les travaux qui se sont déroulés en deux étapes : la cérémonie d’ouverture et la formation proprement dite.

Sous la présidence du Ministère de la Promotion de la Femme, la cérémonie d’ouverture a débuté par les mots de bienvenue de Madame Massan D’ALMEIDA, Directrice Exécutive du ROFAF. Dans la première partie de son allocution, elle a souhaité une chaleureuse bienvenue aux invités et aux participantes et a profité pour présenter les objectifs visés par l’atelier. Elle a également parlé des raisons qui sous tendent cette formation dans les différents pays et l’intérêt de l’utilisation des Tics de nos jours. Son intervention a été suivie de la projection du rapport des activités menées par le ROFAF au cours du premier semestre de l’année 2013.

La parole fut ensuite donnée à Madame EDOH-KOUDOSSOU Dodji, présidente de RIF-AMARC-Togo et Consultante en communication qui a partagé avec l’assistance, les expériences vécues lors de sa formation dans les autres pays.

Son discours a été suivi de celui de Madame BAFEYA Wénsira, présidente de FELEADEC et porte parole des participantes qui a mis en exergue les résultats enregistrés par son organisation grâce non seulement au piloté par le ROFAF mais aussi  à son Programme de Subventions.  Les divers financements obtenus auprès du ROFAF ont ainsi  permis au FELEADEC de dupliquer les connaissances acquises lors des formations organisées par le ROFAF, à plus de 500 femmes des localités de Davié, Dalavé, Avéta, Tonoukouti, Tsikplonou Kondji. Elle a terminé son allocution en exprimant sa gratitude au  ROFAF qui n’a cessé de les soutenir sur tous les plans.

La formatrice Madame Françoise MUKUKU fut par la suite priée de prendre la parole. Elle a dans son discours, présenté en quelque ligne les modules qui seront enseignés durant cet atelier. Au cours de ces 4 jours de formation, ces femmes et hommes, provenant des organisations féminines oeuvrant pour le respect des droits de la Femme, vont apprendre à se servir de l’internet et des réseaux sociaux pour faire connaitre leur travail, lever des fonds et collaborer sur de plus grands projets à venir. L’atelier sera fait en deux modules. Un premier consacré aux histoires digitales, une technique de création des informations images et un second module basé sur le réseautage social qui permettra aux participants avec les bailleurs de fond et les partenaires financiers. « Nous parlerons également de la sécurité en ligne car les liens entre l’usage des TIC et les violences faites aux femmes ne sont plus à démontrer. Nous voudrions voir émerger une nouvelle génération des femmes de toutes les tendances, ayant les aptitudes et les compétences nécessaires pour vendre leur image et par lesquelles nous serions fières d’être représentées ».

Pour clore la cérémonie d’ouverture, Madame WOMENOR Afi,  Représentante de Madame la Ministre de la Promotion de la Femme fut invitée à prononcer son discours. Elle  est revenue dans son mot, sur la lutte pour la promotion de l’égalité des sexes qui est un combat de longue haleine, « Dans nos pays en voie de développement, la lutte est encore plus ardue car les moyens financiers sont très limités. La recherche de financement est donc un point crucial dans la bonne marche des activités des organisations qui luttent pour la promotion de l’égalité des sexes ». Elle a également relevé l’engagement du gouvernement à travers la ratification de divers instruments internationaux et régionaux. Elle a terminé son allocution en souhaitant des débats fructueux aux participantes et déclarant ouvert l’atelier sur « Utilisation stratégique des Technologies de l’Information et de la Communication et des nouveaux médias appliquée à la recherche de financements ».

Souhaitant le débat fructueux, elle a déclaré ouvert l’atelier, mettant ainsi fin à la cérémonie d’ouverture.

Par Madjé MATHE-ADELY, Assistante, Programme Communication et Information