Le Conseil de sécurité de l'ONU plus féminin que jamais

Mardi, 30 Septembre 2014 21:58
Imprimer

Sur ses 15 sièges, ce bastion masculin compte aujourd'hui 6 ambassadrices. L'ONU y voit « un message fort ».  En août, Dina Kawar a quitté son poste d'ambassadrice en France pour devenir la représentante de la Jordanie au Conseil de sécurité de l'ONU.

Elle rejoint 5 autres femmes - la Luxembourgeoise Sylvie Lucas, la Nigériane Joy Ogwu, la Lituanienne Raimonda Murmokaite, l'Argentine Maria Cristina Perceval et la représentante des États-Unis Samantha Power - au sein de ce qui est perçu comme l'institution la plus puissante des Nations Unies.

Le Conseil de sécurité, en charge du maintien de la paix et de la sécurité internationale, « a longtemps été un bastion masculin », souligne l'ONU. Six femmes en poste sur ses 15 ambassadeurs, c'est un chiffre « historique » et qui « envoie un message fort pour la participation des femmes aux prises de décision ».

Cette représentation accrue va dans le sens de la résolution 1325, adoptée en 2000, suivie de la résolution 2122 adoptée en octobre 2012, par lesquelles l'ONU s'engage à donner plus de places aux femmes dans les négociations et opérations de paix.

Les hautes instances onusiennes doivent montrer l'exemple, car « le nombre de femmes qui occupent des postes de haut niveau au sein des missions des Nations Unies stagne », déplorait alors la directrice exécutive d'ONU Femmes Phumzile Mlambo-Ngcuka. On compte 31 ambassadrices au siège de l'ONU à New-York, pour 193 État membres. Une proportion bien inférieure à celle des représentantes au Conseil de sécurité.

Source: LesNouvellesNews